Education inclusive et multihandycap


Projet Tempus


«Education inclusive et multihandicap»


Ce que nous avons convenu lors de nos réunions à Suresnes




Exposé des motifs et objectifs du projet

En Russie, la prise en charge des élèves handicapés relève essentiellement des établissements spécialisés qui existent en nombre très insuffisant. L intégration souhaitée par le Ministère de l Education nationale russe n en est qu à ses débuts : les règlements et les dispositifs sont très rares, trop peu connus et/ou pas encore réellement appliqués. Cette intégration sera d autant plus délicate qu il existe, en Russie, deux filières parallèles pour la scolarisation des élèves, celle pour les élèves ordinaires qui seront accueillis par des enseignants du 1er et du 2d degré réguliers, et celle des élèves handicapés (déficients intellectuels, déficients visuels, déficients auditif, déficients moteurs ) accueillis dans les classes spécialisées par des défectologues, des professionnels uniquement formés dans le cadre spécialisé au sein de facultés de pédagogie corrective desuniversités pédagogiques. Ainsi les défectologues n ont qu une connaissance théorique de l élève ordinaire alors que les enseignants de l école régulière n ont aucune pratique de l enseignement aux élèves handicapés.

Avec l Université pédagogique d Etat « Herzen » de Saint-Pétersbourg et sa faculté de pédagogie corrective, nous avons mené entre 1998 et 2002, un précédent projet Tempus qui portait sur la formation des enseignants spécialistes des élèves handicapés moteurs. Dans ce projet, nous avions souhaité avoir non seulement des universitaires comme partenaires mais également des équipes d enseignants et de thérapeutes d écoles d application situées tant à St-Pétersbourg qu à Pskov et à Astrakhan. Nos contacts avec le terrain scolaire nous a montré combien l école régulière russe était encore ségrégative. Dans ces établissements spécialisés avec lesquels nous travaillions en collaboration avec l université Herzen de St-Pétersbourg nous avons pu remarquer à la fois la présence d élèves moyennement ou sévèrement handicapés mais en même temps de nombreux élèves qui n avaient pas leur place tant était léger leur déficit moteur. De l avis même de nos partenaires russes qui avaient visité nos écoles françaises et portugaises, la place de certains de ces élèves devait être dans l école de leur quartier avec un soutien extérieur régulier. Par ailleurs, faute d un nombre suffisant d établissements spécialisés, ici en principe devant accueillir uniquement des jeunes handicapés moteurs, ces institutions recevaient des élèves malvoyants, aveugles, malentendants, sourds ou déficients mentaux et les personnels étaient insuffisamment formés. Beaucoup d établissements russes sont donc confrontés au multihandicap à la fois au niveau des groupes classes mais également parfois au niveau d un individu-élève. Il n est pas rare en effet de rencontrer des cas graves de surdi-cécité ou de handicap moteur associé à un déficit intellectuel.

L Etat russe met actuellement en place un dispositif législatif et institutionnel pour favoriser l intégration et créer à terme comme tous les grands pays modernes une école inclusive, c est à dire une école qui permettra d accueillir chaque enfant dans son milieu de vie, proche de sa famille et de ses amis.

Le présent projet se propose de faciliter localement cette avancée vers l inclusion scolaire

- en analysant les conditions de scolarisation des élèves handicapés sur quatre vastes régions de Russie,

- en étudiant la formation des enseignants de l école régulière et des établissements du secteur spécialisé,

- en proposant des formations spécialisées complémentaires et optionnelles qui s inscriraient dans le programme d harmonisation des cursus universitaires relatifs au processus de Bologne (LMD) et qui sur le terrain permettraient plus facilement de répondre au multihandicap des groupes ou des élèves accueillis dans les écoles spécialisées

- et en établissant un programme de formation, commun à toutes les universités pédagogiques, sur l école inclusive et sur l accueil des élèves handicapés dans tous les secteurs de l école régulière, premier et second degré.


Projektleitung
Ellger-Rüttgardt, Sieglind Prof. i. R. Dr. phil. (Details) (Allgemeine Rehabilitationspädagogik unter besonderer Berücksichtigung der Integration)

Laufzeit
Projektstart: 01/2007
Projektende: 03/2010

Zuletzt aktualisiert 2020-09-03 um 17:10